MAADbot, un pas vers le futur de l’accès à la connaissance

3 mins

MAADbot, un pas vers le futur de l’accès à la connaissance

Le Lab

A l’occasion du lancement de MAADbot, le chatbot de la plateforme MAAD Digital, retour sur les dernières évolutions en matière d’accès à l’information sur Internet.

Publié le: 
24/01/2018

Aujourd’hui, nous utilisons presque tous une messagerie instantanée sur notre smartphone, et quand nous disons “tous”, c’est que l’on prévoit 2 milliards d’utilisateurs sur la planète en 2018, principalement sur les deux applications de Facebook : Whatsapp et Messenger. Alors que cet usage de notre smartphone est devenu massif, les géants du net, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) et BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi) prévoient qu’il va profondément modifier également la façon dont nous allons accéder à l’information sur Internet. De la même façon que nous utilisons de plus en plus les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Snapchat pour accéder à des articles en ligne, la messagerie nous permet désormais de consulter des contenus multimédia et acheter des produits.   

A l’heure où les dernières versions des assistants vocaux comme Alexa, Siri, Cortana, Google Now ou Google Assistant arrivent dans nos maisons et nous font rêver d’avoir, comme Tony Stark, Jarvis dans notre salon, les Chatbots, aussi appelés agents conversationnels, envahissent les messageries de nos smartphones. Comme dans cet extrait d’Iron Man 2, un des objectifs de ces Chatbots est de faciliter les recherches d’informations sur Internet.

Tony Stark et Jarvis dans Iron Man 2

 

Depuis novembre 2017, nous vous invitons, sur la page Facebook de MAAD Digital ou directement dans l’application Messenger, à lancer une conversation avec MAADbot, un agent conversationnel dédié à l’information scientifique sur les addictions et les drogues : il vous permet de jouer à un quiz, de faire des recherches par mots clés ou de poser des questions pour accéder de différentes façons aux contenus du site MAAD digital. Comme beaucoup de Chatbots, son vocabulaire reste limité à sa fonction, mais nous vous invitons à le tester car cela lui permet d’apprendre de nouveaux mots. Chaque interaction que vous aurez avec MAADbot l’enrichira et permettra d’améliorer régulièrement sa capacité à vous répondre.

Emoticone MAAD Digital

Pour les plus avertis d’entre vous, vous aurez peut-être aussi repéré le mystérieux M, l’assistant Facebook déployé à la même période en France en novembre 2017. Ce dernier est une forme plus avancée d’agent qui s’appuie sur l’intelligence artificielle développée par Facebook : il s’active lorsqu’il détecte des intentions dans vos messages privés auxquelles il peut apporter ses premiers services comme insérer un sticker, souhaiter un anniversaire, partager sa position géographique, lancer un appel, lancer un sondage et même faire un paiement.

Logo Facebook M

Ces robots conversationnels s’appuient sur les technologies d’intelligence artificielle. Les chercheurs dans ce domaine tentent de reproduire le fonctionnement du cerveau humain, et notamment ses capacités d’apprentissage. Pour cela,  ils modélisent des réseaux neuronaux en se basant sur des algorithmes utilisés par des programmes informatiques. De leur côté, les chercheurs en neurosciences s’intéressent au fonctionnement du cerveau et à l’une intelligence humaine, que l’on distingue de l’intelligence artificielle parce qu’elle construit du sens.

Avec des échanges de plus en plus fructueux entre ces deux champs de recherche, on se demande ce que nous réserve le futur en matière d’accès à la connaissance, des implants cérébraux comme dans Elysium ou une évolution biotechnologique comme dans Transcendance ?

Et vous, comment êtes-vous arrivé sur cet article MAAD Digital ?

Auteur(s): 
Isabelle

Andreani

Rédactrice & Community Manager @MaadDigital

Consultante spécialisée dans la création de contenus pour les nouveaux médias, Isabelle Andreani a construit sa carrière autour d'Internet et du numérique, du développement informatique à la production de contenus, en passant par l’entrepreneuriat et le conseil en marketing. 

Elle a une double formation d'ingénieur-chercheur en Physique - INPG / UJF de Grenoble - et de management en nouvelles technologies - Master HEC / Telecom Paristech.

Consultante Stratégie Digitale @ANIMAconcepting - membre @LaTeamDigitale

 
Thématiques abordées: